Catégories: Le relais de Biscarrosse, L'église Saint Martin, Saint Martin, L'église Sainte Bernadette, Sainte Bernadette

 

 L'église Saint Martin de Biscarrosse bourg

 


Origines de notre église

 L'édifice original date du XVe siècle, mais le début du XXe a vu l'agrandissement des nefs latérales et la construction du clocher dans sa forme actuelle.

                                                       plans des modifications successives

 

 Trois matériaux ont été utilisés pour sa réalisation :

  • la pierre de taille blanche ;
  • le briquette ;
  • la garluche, pierre brune propre à notre région.
Dans le chœur
  • le maître autel, de style baroque, est une copie de celui de la cathédrale de Dax sculté par les frères Mazzeti (XVIIIe siècle), celui-ci est en stuc (plâtre peint imitant le marbre).
  • l'autel est œuvre d'un prêtre landais,l'abbé M. Guerin (1998). Sa forme évoque l'autel du sacrifice de l'Ancien testament, et la "pierre angulaire" de l'Église, symbole du Christ. Réalisé en bois, il est recouvert de feuilles de cuivre d'où sa teinte dorée , symbole de Sainteté et de la gloire de Dieu. Toutes les faces sont striées en rouge pour nous rappeler que nous devons notre salut au sacrifice du Christ qui a donné sa vie et versé son sang pour le salut du monde. La frise de planètes et nébuleuses qui court autour illustre le chant de louanges : "Saint, Saint le Seigneur, Dieu de l'univers...."
Les autels latéraux
                        l'autel de la Vierge                                                              l'autel de Saint Michel

La cuve baptismale

 
 

  
Déplacée du fond de l'église vers la droite du chœur, à côté de la proclamation     de la foi et du cierge pascal, signe du Christ vivant et lumière du Monde. Sur la cuve on lit "I.H.S" pour Jésus Sauveur des hommes, puis "A" et "Ω", première et dernière lettre de l'alphabet grec, symbole du Christ qui est du début au terme de l'histoire et enfin une colombe, symbole de l'Esprit Saint.


 

Les vitraux
De style homogène, ils ont été posés en partie en fin du XIXe siècle puis au début du XXe.
Pour en savoir plus, cliquez  ICI
 
Le chemin de Croix
 

Les quatorze stations initiales de la Passion de Jésus sont représentées par des bas reliefs en laiton disposés tout autour de l'église. La 15e, issue de la réforme de Vatican II, évoque la résurrection du Christ.